Vinss, retour sur Blurred Story et sa musique.

Après Imimoya en décembre dernier Vinss revient avec un projet électrique et teinté d’égo-trip qui marque une nouvelle étape dans le développement de son identité musicale.

  • Pour ceux qui ne te connaissent pas, est ce que tu peux te présenter ?

Moi c’est Vinss, j’ai 17ans, je fais du son depuis deux ans et j’suis au sein du collectif DigitalWav.

  • Depuis quand tu fais partis du collectif DigitalWav ?

Ça fait maintenant depuis juin 2020, au fil du temps, on a sorti des projets. On fait ça un peu artistes par artiste histoire de bien travailler ça et de pas tout sortir en même temps. Ça commence à prendre un peu plus d’ampleur, c’est cool.

  • Comment ça s’est fait ton entrée dans le collectif ?

Je parlais déjà avec Kodjy et Zxran sur Twitter, on s’entendait bien. Eux, ils étaient encore en train de monter le collectif qui était encore à l’état plus de groupe Twitter. Puis c’est quand j’ai rejoins que ça commençait à partir. Et dans la foulée, j’ai sorti un son avec Batboy.

  • Qu’est-ce que ça t’a apporté, ça t’apporte aujourd’hui de faire parti de ce groupe ?

Ça m’a apporté une bonne évolution, quand je vois ça que je faisais y’a un an et maintenant. En quelques mois, en étant entouré de gens qui font du son comme moi. Qui kiffent les mêmes trucs que moi ça m’a fait beaucoup évoluer. J’ai compris ce que j’aimais faire et comment le faire et ma musique est de mieux en mieux.

Vinss
  • Qu’est-ce que ça signifie Blurred Story ?

“Blurred story” ça veut dire “histoire floue”. En fait, je voulais faire toute une direction artistique autour de ça, où chacun pouvait interpréter comme il voulait. Comme on peut le voir sur la cover, ça représente pas quelque chose de précis. Chaque fois que je la montre à quelqu’un, il n’a pas souvent la même vision du truc qu’un autre. Même concernant le merch qui va sortir le 10 mai, les designs sont assez abstrait.

  • Pourquoi le premier titre s’appelle “La fin” ?

Je trouvais ça pas mal d’inverser le nom de “l’intro” par La fin, même le son en lui-même aurait pu être une outro. Je trouvais ça cool de prendre à contre-pied un peu.

Vinss – Blurred Story
  • Dans PWW, tu dis « Ils captent pas mes ambitions », c’est quoi tes ambitions alors ?

PWW ça veut dire “Pray, Work, Wait” qui veut dire prie, travail, attend. Et à la base, je voulais appeler le projet comme ça, au final y’a que ce son là qui s’appelle comme ça. Par rapport à la phase, en fait, quand j’ai commencé le son y’a pas mal de gens qui comprenaient pas trop pourquoi je faisais ça, qui trouvaient que je délaissais un peu la vie sociale pour le son. Et quand je dis ça c’est parce que la plus part pensaient plus que c’était un loisir qu’une passion, un projet de vie.

  • Dans ce même morceau, on peut entendre une voix, c’est qui, ça parle de quoi et qu’est ce que ça représente pour toi ?

Alors c’est une interview de Mac Miller, où en gros, il dit que son dernier album avait été beaucoup plus triste que ce qui arrivait. Et ça me correspondait parce qu’Imimoya était beaucoup plus triste que le nouveau projet. Il dit aussi qu’avec son album, il voudrait faire revenir un peu plus de joie. Puis comme j’ai beaucoup écouté Mac Miller et qu’il m’a beaucoup inspiré je trouvait ça vraiment cohérent de le mettre ici.

interview complète: https://youtu.be/bdO3SqZXDCg
  • Tu parles aussi de 45Tours, c’est lesquels tes disques classiques ? Ceux qui t’ont le plus inspiré, marqué ?

En US, je pense que quand j’ai découvert Day Before Rodeo. Evidemment To Pimp A Butterfly de Kendrick puis j’ai mangé DAMN. après mais c’est plus récent. Et en français, c’est récent aussi, mais je dirais l’album de Luidji, Tristesse Businesse : Saison 1 que j’ai vraiment beaucoup saigné

  • Aujourd’hui, c’est la musique de qui qui te parles le plus ?

Sincèrement, j’écoute beaucoup ce qui sort, mais vraiment la musique des gars de mon collectif. C’est celle qui me parle le plus. C’est vraiment celle que j’aime le plus, parce qu’on arrive à faire celle qu’on aime vraiment. Après, hors du collectif j’écoute beaucoup d’Eli Sostre, bon évidemment Laylow ça paraît normal. Et des trucs assez classiques entre guillemets Travis, Amir Obe toute cette scène là mais je dirais Eli Sostre surtout.

  • T’es plutôt jeune, t’as 17ans, depuis quand tu fais du son ?

Pour l’anecdote, j’ai fait mon premier son en CM2, y’avait un mec qui avant monté un atelier de rap à la fête de fin d’année et c’est là que j’ai fait ma première scène ahah. C’était marrant.
C’est à 15ans que j’ai commencé à écrire, à aller chez des potes pour enregistrer. Et ce qui m’a poussé à faire ça c’est que j’écoutais tout le temps, tout le temps, tout le temps vraiment de la musique donc je me suis dit pourquoi pas moi aussi en fait

  • C’est un problème de concilier les cours avec la musique ?

Non, ça a jamais été un problème, ça s’est fait assez naturellement. J’suis un mec qui bosse pas beaucoup et qui se débrouille même si je sais que c’est quand même important, faut toujours assurer ses arrières. Ça prend beaucoup de temps et de taf surtout avec la sortie du projet, en plus j’ai le bac à la fin de l’année donc là, c’est un peu la galère, mais en soit ça a jamais trop été une difficulté.

  • Est ce que ça a été compliqué à faire comprendre, accepter au sein de ta famille ?

Non du tout. Du côté de ma mère, c’est vraiment pas un problème. Avec mon père je suis moins proche donc il le sait mais ça a limite pas été abordé. Mais ma mère elle le voit plus comme des ambitions, un rêve, un but donc pour elle, c’est cool tant que ça me rend heureux quoi.

Vinss
  • Est ce que ça t’apporte un truc en plus dans ton art cette jeunesse par rapport à d’autres ?

Ouais, c’est quelque chose qui me rassure en fait, parce que des fois y’a des choses qui marchent moins bien et je me dis que tranquille, j’ai le temps, dans trois ans j’aurais que 20ans et j’aurais fait beaucoup plus que ce que je fais maintenant. Ça me donne cette force d’être jeune en fait, j’ai le temps de tout perfectionner et de voir les choses arriver. Rien ne me presse.

  • Dans Vbnrgy Outro, qu’est ce que t’entends par “les humains perdent de leurs valeurs” ?

Je trouvais ça vachement réel de parler de ça parce qu’on voit qu’y’a quand même vachement de problèmes dans le monde et autour de nous en ce moment, les violences contres les femmes, toutes les discriminations et bien d’autres problèmes. Quand je dis tous les humains évidemment, je fais une hyperbole et tout le monde n’est pas mauvais, mais je trouvais ça cohérent de parler de ça avec tous les événements actuels.

  • Sur ce même morceau, on retrouve Parcker. Comment s’est faite la connexion avec lui ?

En fait Parcker c’est le meilleur pote et le coloc de mon cousin, Antoine Duchamp, qui est réalisateur et qui a réalisé le clip du son. Du coup à chaque fois que je montais chez mon cousin à Paris, je le voyais faire du son puis on s’est retrouvé dans des situations où on faisait du son ensemble vu qu’on a une bonne entente et qu’on voit ma musique un peu de la même façon. Et pour la prod, c’est lui aussi, c’est la sienne.

Vinss
  • Est ce qu’il y a d’autres collaborations extérieur à DigitalWav que t’aimerais vraiment pouvoir faire ?

En France, j’aime beaucoup le taf de Slimka, d’ailleurs on se follow sur insta haha, mais y’a rien de prévu. Ça me ferais vraiment kiffer parce que c’est un mec que j’ai beaucoup écouté. Comme je t’ai dit Tristesse Business, c’est un de mes albums favoris donc Luidji. Sinon à plus petite échelle, j’ai des trucs en préparation voire même fait. Je viens de faire un son avec une Canadienne de Toronto, Gia Waves. Mais en soit pour les collaborations, j’suis plus dans le feeling du truc, de ce qui se passe avec la personne et sa musique.

  • Qu’est qu’on peut attendre de Vinss pour la suite ?

Et bien le vendredi 7 sort Burred Story sur les plateformes. Le 10, le merch que j’ai designé sera dispo puis courant fin mai, début juin y’aura des CD. Puis après, on verra comment vit le projet.

Merci pour ton temps, c’était bien cool. Force !

Merci à toi !

Vinss

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *