Rattrapage #1 : Zola

En ce début Avril, il n’y en a eu que pour Pnl (logique), pourtant un jeune rappeur du nom de Zola a sorti son premier album “Cicatrices”. Tu es passé à côté ? Ce n’est pas grave. Bienvenue dans le premier Rattrapage, l’article qui te permet de ne pas passer pour un homme des cavernes auprès de tes congénères. 
 
Qui est-il ?  

Zola est un rappeur de 18 ans, originaire du 91 plus particulièrement d’Evry, du Parc aux Biches. Il a cependant passé son adolescence en Haute-Saône pour des raisons familiales. Son style de prédilection est la trap, des morceaux qui ont toujours pour but de nous faire bouger la tête et sauter dans tous les sens. Les thèmes qu’il aborde sont des thèmes classiques comme les armes, la drogue et les femmes.  

Comment a t’il percé ?  

 Il a fait parler de lui une première fois avec son groupe Osiris en 2016. Mais c’est un plus tard, en 2017, qu’il se fera réellement remarquer avec des sons comme “Belle femme” ou “Mia Wallace” qui lui permettent de se faire repérer par Kore, et d’intégrer la liste de Booska P., des 11 rappeurs à suivre pour l’année 2018. L’explosion pour Zola se produira donc juste après, avec le morceau “Extasy” produit par son nouveau compère Kore. Morceau qui, aujourd’hui cumule 9 millions de vues et 12 millions de streams.

                                                               

Il enverra plusieurs morceaux hit jusqu’à la sortie de son premier album comme “California Girl” ou “Scarface”.  

                                                     

Et l’album ?  

Une longue promo : 

Longtemps attendu, la sortie de l’album a eu la malchance de tomber le même jour que “2 frères”, l’album de Pnl. Pourtant, l’album a fait une bonne première semaine avec 15 000 ventes, ce qui s’explique par une longue promo réussie. En effet, le premier extrait “ouais ouais” a été envoyé 5 mois avant la sortie de l’album et il a vite était suivi par deux freestyles qui ont fait du bruit, chez OKLM (Freestyle Spiderman) puis chez Booska p (Booska Rocket) .Quelque mois plus tard, il récidive à Skyrock au Planète Rap de son label (AWA) avec deux freestyles exclusifs “La Peuf” et“ La Police d’Evry”. Zola sort fin février Zolabeille puis annonce dans la foulée la date de la sortie et le tracklist de Cicatrices via son Instagram début mars. Juste avant la sortie de l’album, il le présente en exclusivité dans l’émission “Dans la gova” de Booska P” 

                                                             

L’Album 

Sur l’album on retrouve 3 titres qu’on connaissait déjà “Ouais Ouais”, “Extasy” et “Zolabeille” et 13 inédits. Il comprend 2 featuring avec Ninho et Key largo. L’album est entièrement produit par Kore. Le nom “Cicatrices” fait référence à ses tatouages et aux souffrances de sa mère. L’album est dans l’ensemble réussi. Il est plutôt court (44 min) ce qui permet de l’écouter facilement et de ne pas se lasser. Mention spéciale pour le morceau avec Ninho, qui a tout d’un hit comme souvent le maître des featuring et son éponyme de l’album “Cicatrice” plus calme que les autres sons et qui permet de clore magnifiquement l’album.  

La suite ?    

Zola va continuer son chemin après ce premier album réussi. Il a déjà une Cigale de programmée pour le 1er Novembre puis un Bataclan pour le 19 Décembre prochain. Il sera aussi présent sur de nombreux festivals comme We Love Green ou le Cabaret Vert cet été. Zola va donc continuer à faire parler de lui un long moment.  

Paul Jobard

2 réflexions sur “Rattrapage #1 : Zola

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *