Entretien avec : RAD CARTIER

Avec déjà 5 titres et un Ep en collaboration avec son collectif « La Ligne Bleue » en 2020, Rad Cartier semble prolifique cette année. Et pour le plus grand plaisir de nos oreilles. Quelques mois après la sortie de son mini EP « Beni-zoom », le prodige orléanais nous a accordé son temps pour répondre à nos questions.

  • Peux tu te présenter pour ceux qui ne te connaissent pas encore ?

Yo la fam, alors moi c’est rad cartier j’ai 24 ans je suis un artiste originaire d’Orleans La Source, et membre actif du label parisien La Ligne Bleue Records. 

  • Tu viens de sortir un projet de 2 titres nommé « Beni-Zoom », en référence à la marque Benibla, peux tu nous parler de ta relation avec la marque aux ciseaux ? 

Yess, j’ai rencontré le Owner de la marque Française Benibla en fin 2019. Il est tombé sur un des VT ZOOM ( le 1er j’crois) et il se trouve qu’il a grave kiffé ! Il m’a donc contacté, on s’est bien entendus ensuite il m’a donné carte blanche pour faire le prochain Freestyle Benibla. C’était une bonne expérience et ça m’a apporté beaucoup de visibilité, c’est un bon s/o à lui !

  • Tu fais parti du collectif « La Ligne Bleu » , peux tu nous expliquer les rapports que tu entretiens avec eux ? 

La Ligne Bleue c’est ma famille, les membres du collectif sont mes amis, ensuite je dirais que ça m’apporte un certain professionnalisme et de l’expérience car on est tous différents avec de multiples influences, le fait de tout mélanger lorsqu’on bosse ensemble je trouve ça magique. « Closer 2 U » était le premier extrait de la Compilation « Bleue Vol 2.0 » sortie en Mars 2020.



  • Ton son « VT ZOOM IV » a obtenu un franc succès en peu de temps, t’attendais tu à cet engouement ? 

VTZ IV c’était le dernier, je savais que les gens allez kiffer mais pas autant je t’avoue ! La sauce montait petit à petit depuis VTZ I on a essayé d’être progressif, et c’est comme si le IV avait mit d’accord tout le monde du genre « Ok, il est vraiment chaud!! » . Je vous dis ça car j’ai vu beaucoup de personnes prendre le temps de m’envoyer des messages pour exprimer leur ressenties et ça, ça fait très plaisir. 

  • On avait eu l’agréable surprise de te retrouver avec Rowjay sur « Hustle », comment s’est effectué cette collab ?

Mon gars Rowjay ! C’est la grosse connexion Paris – Montréal ça !! Je l’ai rencontré grâce à mon frérot 528ron (celui qui a entièrement produit Gr8), je ne connaissais pas du tout, je me suis grave prit son univers et il a kiffé le mien également. Avant de bosser ensemble on a beaucoup ride sur la capitale ahahah c’était pour apprendre à ce connaître, ensuite on a finit par aller au studio, obligé de plier ça.

  • Beaucoup  de gens te voit comme une personne à part dans l’industrie actuelle ? Valides tu ces propos ? Apprécies ce qu’il se fait sur la scène française actuelle ? 

Je vois ce que tu veux dire, j’pense que si les gens me mettent dans une case à part c’est simplement parce que ma musique et mon style le sont aussi. Personnellement ça ne me dérange pas, c’est même cool car ça m’évite d’être associé à de la merde ahahah y’a quelques artistes français que j’aime bien écouter, j’pense à Lala&ce , DOR, Captain Roshi.. Sinon dans la globalité j’préfère écouter du Rap Américain 

  • Tu as déjà sorti plusieurs choses en 2020, le confinement a-t-il frêné ton rythme ? 

Non le confinement m’a permit de faire pleins de choses : m’informer, faire du sport, etc… Je suis déjà dans un rythme où je produit beaucoup depuis l’an dernier donc on a juste était obligé de raccourcir la série VTZ car on a pas pu tourner le V et le VI durant la période de confinement. Peut-être une surprise durant l’été ? C’est possible !

  • Pour finir, où te vois tu dans 10 ans

Dans 10 ans je me vois posé au bord d’une Mer sauvage avec ma wifey

Luis Tournaille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *