Entretien avec Doums

Salut Doums, tu sors tout juste de ton concert à la poudrière et tu viens d’annoncer avec ton camarade Népal des futurs projets, que peux-tu nous dire de ce qu’il se passe pour toi en ce moment?

C’est plusieurs choses, plusieurs annonces. C’est un projet 2fingz qui arrive, sur lequel on est en train de bosser.  Moi même j’ai fait une exclu là, car je suis bientôt sur la fin et je me suis dit, bon puisque ça fait un petit moment, ça fera plaisir aux gens.

Donc là tu charbonnes beaucoup, tu es en studio?

Ouais mais aussi sur la route, disons que je suis sur tellement de projets multiples que c’est pour ça que j’ai voulu sortir une exclu quand même parce qu’il faut donner un peu, et aussi pour que je puisse avancer sur d’autres projets, c’est un grand tableau pour l’instant tu vois ?

Alpha Wann ? Il me motive plus qu’il m’inspire.

Qu’est-ce que tu penses du dernier projet d’Alpha Wann? J’ai vu que tu es allé faire un freestyle Règlement (chaîne youtube), Népal y est passé aussi d’ailleurs. Et justement Le Règlement a fait une analyse super intéressante de UMLA, est-ce que tu l’a vue?

Non je l’ai pas vue, faut que je check. Mais ce que je peux te dire, c’est que Alpha est super fort, parlons même pas de son niveau. Tu prêches un converti. Il est très pointilleux, il utilise énormément de paramètres, ce qui veut dire que si cela ne rentre pas dans ce qu’il veut faire, c’est mort. C’est pourquoi on ne retrouve pas le couplet de Nekfeu sur l’album, cela ne faisait pas parti de son tableau.

D’ailleurs il est adoubé par les critiques. On le présente souvent comme le rappeur préféré de ton rappeur préféré. Est-ce qu’il t’inspire un peu Alpha ?

Non, moi il me motive plus qu’il m’inspire. Il motive à travailler plus car on est ensemble souvent, on se voit assez fréquemment. Lui, c’est un grand travailleur donc il influence forcément. Je suis moins travailleur, donc il oblige à travailler.

J’ai une petite question sur ta tournée avec Népal, comment ça s’est goupillé ce truc là? Vous vous êtes dit “tiens faut qu’on fasse une tournée ensemble”? Comment cela s’est fait?

Népal avait déjà 12 000 projets de sortis, moi j’ai sorti un projet et quoi qu’il arrive je voulais pas faire ma tournée seul. Je voulais qu’il soit là quoi qu’il arrive, et lui pareil. Donc on a commencé a organisé un truc, on a rassemblé tous nos paramètres dans une boite et on a créé un beau rubik’s cube.

Et est-ce que du coup toutes les faces sont faites ?

Non, c’est ce qu’on disait, en fait il tourne. A chaque fois qu’on annonce des choses, c’est comme si c’était un rubik’s cube qui flottait tu vois? Et qui tourne et qui en même temps, qui s’imbrique je sais pas si tu vois l’image? Et dès que ça va arrêter de tourner, ça va être fini ça va être incroyable!

Tu as cette place d’éternel, légendaire, backeur de Nekfeu…

(il coupe directement) Ouais comme Oni bakou. (reference gto ndlr)

Peu importe ce que tu es ou ce qu’on veut que tu sois, et bien tu peux quand même grandir et rester quelqu’un de grand, quelqu’un de droit.

D’ailleurs, toi tu es un bousillé de Manga, comment cela ce fait ?

C’est parce qu’ils ont des scénarios incroyables! Ils sont très fous, ils ont une vision très atypique que j’aime beaucoup. Il y a toujours une ligne de conduite, des délires de code d’honneur, de “bushido”. Je suis très dans le délire des samouraïs. Même les voyous, même les voleurs ont des valeurs, tu vois? C’est pas parce que je suis un voleur que je suis une salope pour autant. C’est pas parce que je suis un voleur que je vais violer des meufs ou autre. C’est pas parce que je vais tuer des flics que je vais faire je sais pas quoi… bon moi je tue pas de flics, que Dieu m’en garde, mais dans les mangas etc peu importe ce que tu es ou ce qu’on veut que tu sois, et bien tu peux quand même grandir et rester quelqu’un de grand, quelqu’un de droit.

Ca t’a matrixé un peu du coup toute cette culture Nippone et ce code de l’honneur ?

Oui beaucoup c’est très « les frères », en mode les amis c’est des frères.

Yes, comme tu dis toi même « les frères d’une autre mère ».

Tu viens d’être papa, et je voulais savoir si tu allais passer à ton gamin tous ces animés là, est-ce que tu vas lui transmettre tout ça ?

Qui te dit que je lui montres pas déjà tout ça? *rire* Peut-être qu’il regarde déjà DBZ ou peut-être qu’il regarde juste Peppa Pig, on sait pas? Dieu seul sait ce qui se passe à la maison.

On parle pas que de faire de la musique

Maintenant, on attend fortement ton projet et celui de ton collègue Népal avec plein de ferveur et d’impatience.

Il y a plein de choses en préparation de toutes parts, pleins de cartouches et qui vont vous choquer quand ils sortiront. Je bosse sur plein de projets franchement. J’ai hâte que cela se finalise et que je puisse en parler et enfin pouvoir défendre ces choses qui me tiennent à cœur. Il y pas que du rap, on parle pas que de faire de la musique. On parle de faire un autre truc.

Un gros raciste de ouf, je lui pose par A plus B que le monde il est comme ça, et bien tête de ma mère que sa vision elle changera.

C’est a dire ?

J’ai un club de E-sport mais ça s’est fait il y a plus d’un an, du coup plein de choses autour de ça aussi avancent. Le club s’appelle Yasuke, en homme premier samouraï étranger au Japon.

Tu as énormément de références historiques, notamment avec ton titre “Pharaons Noirs” on que tout cela te tient à cœur.

Oui, il faut remettre les choses à leur place. On ne nous apprend pas forcément les bonnes choses, et on ne nous apprend pas forcément à bien apprendre, on ne nous apprend pas à chercher, à vérifier les informations. On ne nous apprend pas à connaître l’autre et quand tu connais pas l’autre et bien tu n’as pas peur et du coup tu deviens bête et raciste. Donc les racistes, c’est juste des teubés qui manquent de culture. Un gros raciste de ouf, je lui pose par A plus B que le monde il est comme ça, et bien tête de ma mère que sa vision elle changera. Il fera peut-être le trou du cul devant moi, mais quand il va rentrer chez lui, je t’assure qu’il va mal dormir car il va regarder, il va chercher et se dire « oh merde ». Et du coup, sa vision va devenir différente. C’est important de connaître son passé, je dis pas il faut être figé dessus, en mode focus, je pense pas que à l’esclavage et tout. Car il y a eu des guerres, il y a eu des tas de guerres et il y en a encore. Mais maintenant, le truc avec le passé, c’est qu’on prend ce qui s’est passé et on essaye de tirer les meilleurs choses et d’éviter de commettre les mêmes erreurs. Même si on passe notre temps à faire les mêmes erreurs, à plus grande échelle et de façon plus violente, c’est ca qui est paro. Mais on touche les ados etc, il faut le faire car le futur c’est les tipeu. C’est pas nous, nous on peut raconter nos vies c’est tout. On peut essayer de changer les choses à notre échelle, mais pour changer les choses, faut changer la mentalité, et ça prend du temps.

Et donc on passe par la musique. Par la musique on rigole, on dit des conneries car il faut se libérer aussi, mais en vrai tu prends position quand tu fais de la musique, c’est politique quand tu fais du rap. Que ce soit dans ma position (ndlr) ou tu vois, au Texas, il y a des rappeurs de campagne avec des drapeaux confédérés.


Les red neck, c’est chaud !

Ouais, mais bon ils ont un truc à revendiquer et ils se font entendre. Et bien, qu’ils fassent leur shit! Moi, personnellement tu comprends bien qu’on ne peut pas être copains, mais c’est comme ça.

Dans tous les cas, ça faisait plaisir d’être en interview avec toi, de te voir en concert, que tu sois là à Belfort!

Yes, pas de problèmes les gars. Force et Honneur, c’est que du bonheur.

Entretien réalisés par La vitrine et l’Etudiant en rap 



Une réflexion sur “Entretien avec Doums

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *