Album de la semaine #2: Saturn Citizen – Saturn Tape

Chaque semaine, enrichis ta culture rap grâce un article sur un album à écouter, récent ou plus ancien. Aujourd’hui, on continue notre collection par l’album « Saturntape vol 1 » de Saturn Citizen

Il y a bien longtemps…

Oublions cet escroc de Jupiter et admettons que Saturne est la plus grosse planète du système solaire. Ce n’était peut-être pas le cas avant le 23 janvier 2019 mais grâce au premier projet du collectif Saturn Citizen, Saturne a pris une toute autre dimension. En effet difficile de croire qu’Azur et Bu$hi sont de simples terriens comme vous et moi, tant leur album Saturn Tape est cosmique. Entièrement produit par Rulla, le projet vogue entre ambiances lourdes et sombres et ambiances plus chill.

Dans une galaxie lointaine…

Le premier morceau, Entrax, nous plonge directement dans cet univers. On retrouve Azur pour le premier couplet qui pose sur une prod aérienne avec un flow nonchalant qui lui colle à la peau, puis, suite à une transition mystique, Bu$hi nous amène dans son univers avec une prod brutale et sombre sur le deuxième couplet. Une sorte de rivalité qu’on retrouvera tout au long de l’album puisque tous les sons jusqu’à Phénomène Raven sont des solos de chacun des membres.

Très lointaine… 

Traitant avec génie la mélancolie, les addictions, l’arrivée du succès ou encore la société, SaturnCitizen a réussi à créer un album dont il est impossible de se lasser, on peut presque appliquer un morceau à chaque situation, à chaque mood qu’on peut ressentir du haut de notre vingtaine d’années. On peut même déceler un petit côté engagé avec notamment « Tu veux du taff ? Fallait pas être moche, fallait être blonde donc fallait être blanche » dans Arthur Morgan, pour les plus puristes d’entre vous.

Un premier album conclu avec brio, des sons solos, postérieurs à l’album, qui suivent la belle lancée du groupe.

Oubliez Mars Attack, la conquête de la France viendra de Saturne.

Œuvres dans la même ambiance :

 Bu$hi : La la ft Jorrdee     

Azur : Période     

Under the skin de Jonathan Glazer

Thomas Lopes 

2 réflexions sur “Album de la semaine #2: Saturn Citizen – Saturn Tape

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *